Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un PCF et un Front de Gauche utiles !

par alainpagano 12 Février 2013, 14:30

Le Front de gauche va entamer une grande campagne pour une alternative à l'austérité. Parce que nous sommes convaincus que l'austérité est contre productive pour nos concitoyens comme pour le redressement de notre pays.

 

Nous pourrions simplement nous opposer au gouvernment. Nous préférons proposer des alternatives, et nous espérons que le gouvernement soit capable d'entendre ce qui peut venir des forces qui ont contribué à son arrivée au pouvoir.

 

Autant le dire tout net, pour l'instant tel n'a pas été le cas, et c'est bien dommage. C'est la raison majeure de la non participation des communistes au gouvernement.

 

Mais, j'apprends que François Hollande se "mouille" pour une loi anti licenciements boursiers. C'est un signe positif. Pour les français mais aussi comme un premier geste d'écoute de ce que proposent le PCF et le Front de gauche.

 

Les sénateurs communistes, en septembre 2011, avaient déjà soumis au vote du sénat une proposition de loi en ce sens. Cette loi a été portée par des pétitions remises en préfecture par le PCF en Maine et Loire. A l'initiative des élus communistes régionaux des Pays de la loire (mais c'est vrai dans quelques autres régions), le PCF a fait adopter un voeu par toute la majorité régionale demandant l'adoption d'une loi contre les licenciements boursiers.

 

De tout le pays, et notamment du mouvement social, commence à grandir l'exigence de l'adoption d'une telle loi. Le Front de gauche dans sa campagne pour une alternative à l'austérité continue à se faire porteur de cette exigence.

 

Alors oui, espérons que Hollande aille jusqu'au bout de ses annonces, sans renoncement. Nous allons y contribuer en faisant fleurir dans tout le pays les affiches pour réclamer cette loi. Nous allons poursuivre nos pétitions, initiatives... afin que cela aboutisse au vote de cette loi.

 

Parce que nous voulons être utiles à nos concitoyens, tout de suite, et que nous sommes persuadés qu'une telle loi contribuera à sauver des emplois. C'est notre contribution au changement que nous appelons de nos voeux.

 

Et nous allons entamer le débat sur les 24 autres propositions que nous portons comme autant d'oeuvres utiles pour que la vie de nos concitoyens s'améliore.

commentaires

Haut de page