Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Technicolor-Angers : quelques précisions et un appel aux députés PS du Maine et Loire !

par alainpagano 6 Septembre 2012, 08:56

voici comment la presse régionale a relaté notre communiqué de presse 

avec l'article d'ouest France de ce jour ...

OuestFrancedu6sept2012.jpget l'article du Courrier de l'Ouest de ce jour ...

courrierdelouestdu6septembre2012.jpg

 

Par rapport à notre communiqué de presse original (voir l'article précédent sur mon blog), il manque des morceaux importants  ! Je reprécise donc notre démarche et notre proposition en redonnant le contexte ... 

 

1. un moratoire sur les plans de licenciements. c'est la solution d'urgence nécessaire pour préserver les emplois.

 

 2. le vote rapidement d'une loi contre les licenciements boursiers. Permettez moi d'expliquer pourquoi le PCF propose celà : En début d'année 2012, les sénateurs communistes ont soumis au vote du sénat une proposition de loi anti licenciements boursiers, proposition de loi qui a été votée par les sénateurs socialistes (et communistes, évidemment) ... avant les élections présidentielles et législatives ! Elle n'a pas été adoptée car quelques voix manquaient à gauche (notamment celle du PRG !) pour obtenir la majorité. Et pourtant celà protégerait tant d'emplois menacés ...

 

La délocalisation de productions dans des pays à bas coût salariaux, puis la fermeture de sites en France, c'est du licenciement boursier ! Cela concerne donc totalement Technicolor-Angers ! ... Il suffit d'ailleurs de voir comment l'action Technicolor a bondi suite à l'annonce de la fermeture du site d'Angers pour achever de s'en convaincre !

Aussi, devant les plans de licenciements qui se multiplient, et compte tenu que l'assemblée est majoritairement à gauche, les députés du groupe GDR dans lequel siègent les députés communistes et du Front de Gauche ont décidé de déposer à l'assemblée, la même proposition de loi, identique à celle déposée au Sénat. Ils souhaitent la faire voter au plus vite.

 

Les communistes du département appuieront par pétition le soutien à cette proposition de loi, notamment par ce qu'elle concerne les Technicolor-Angers. Si les élus PS locaux veulent faire preuve de volontarisme politique pour éviter des plans de licenciements, préserver l'emploi ... ils ont là une belle opportunité : ils peuvent mettre notre proposition de loi à l'ordre du jour de l'assemblée au plus vite et la voter. Elle n'aura aucun souci à recueillir la majorité.

 

Des actes concrêts, c'est important pour redonner confiance en l'action politique ! J'invite donc les députés PS du Maine et Loire à demander au gouvernement l'inscription rapide de cette proposition de loi à l'ordre du jour de l'assemblée nationale.

 

commentaires

Haut de page