Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lettre ouverte au Préfet de Maine et Loire

par alainpagano 13 Mars 2012, 16:15

Angers, le 10 mars 2012

 

 

Monsieur Le Préfet,

 

Hier, nous avons rencontré les postiers des centres courrier de Seiches, Baugé, Avrillé, Châteauneuf, Saint Sylvain en rassemblement devant le siège de leur direction. Elles, ils étaient massivement en grève et pour défendre leurs conditions de travail et la qualité de leur travail. La situation se détériore depuis des années les mettant aujourd’hui dans l’incapacité de remplir correctement leur mission de service public. Elles et ils demandent les emplois nécessaires qui leur manquent aujourd’hui.

La Poste a jusqu’à vendredi préféré annoncer des sanctions que d’ouvrir de véritables négociations. Pourtant, il est de la responsabilité de l’entreprise de négocier avec les organisations. Il a fallu attendre 5 jours de grève pour les postiers, plus 3 jours ouvrés qui auraient pu être mis à profit pour une véritable écoute et une négociation loyale. Les facteurs ont trouvé une direction qui ne prend pas leurs graves problèmes en considération. Ils ont même l’impression d’être dédaignés et nous disent que c’est l’habitude de la direction courrier.

Si leur lutte a pris momentanément fin avec levée de sanctions et un CDD embauché, la Poste serait bien inspirée de favoriser un réel dialogue social avec ses salariés et leurs représentants, en engageant rapidement de véritables négociations sur l’emploi (de l’emploi stable), les conditions de vie au travail et l’organisation du travail des agents de ces centres et de l’ensemble du département. Ce qui est possible à Seiches doit pouvoir l’être au niveau du Maine et Loire sans attendre une grève de 6 jours.

Les embauches revendiquées par les personnels des centres permettraient en outre à La Poste d’assumer ses obligations contractuelles de service public comme la distribution et le relevage du courrier 6 jours sur 7.

Comme Parti politique, nous souhaitons que l’Etat, actionnaire principal de la poste, oriente la politique de l’entreprise vers des créations d’emplois nécessaires, particulièrement dans un contexte de chômage massif, et de redéploiement du service public en qualité comme en proximité, notamment dans les communes rurales ou les bureaux de postes disparaissent progressivement.

 

Monsieur le Préfet, nous espérons que vous aurez à cœur de permettre un règlement de cette situation dans l’intérêt du personnel et du service public.

 

 

 

Le Secrétaire départemental

Conseiller municipal de Jarzé

 

Alain Pagano

commentaires

Haut de page