Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

des luttes sociales, besoin d'un nouveau front populaire

par alainpagano 2 Mai 2012, 14:03

Le 1er mai hier était une cuvée mobilisatrice. 4 000 à Angers, 1 000 à Cholet, 500 à Saumur, 650 à Pouancé, 100 à Trélazé.

 

Pour une part, le peule de gauche est venu pour affirmer sa détermination à ne pas renouveller son CDD à Nicolas Sarkozy. Et, je l'ai particulièrement ressenti, nombreux étaient les manifestants à apprécier la présence du PCF sur la manif, nombreux ceux qui sont venus d'eux mêmes chercher notre tract, et nombreux à apprécier notre appel à virer Sarko en utilisant le bulletin de vote Hollande.

 

Mais, pour une autre part, ce 1er mai résonne aussi des exigences sociales. Quelque soit le président élu (et j'espère que ce sera Hollande), je souhaite que les militants syndicaux se mobilisent pour que leurs revendications soient entendues. En fait, j'ai l'impression que cette idée de mobilisation nécessaire est assez répandue chez les syndicalistes et je la soutiens.

 

C'est ce qui peut contribuer à aider la gauche à prendre des mesures de justice sociale, de redistribution des richesses, de sauvegarde et de développement de l'emploi. Oui, une bonne grève en juin serait une bonne chose  pour contraindre les grands patrons à accorder quelques nouveaux acquis sociaux, pour aider la majorité de gauche à passer des lois plus favorables aux "gens normaux" après un quinquennant dédié aux riches.

 

Dans cet optique, je suis retourné voir les Technicolor. Fidèle à mon soutien d'il y a quelques semaines. Les Technicolor sont en lutte pour la sauvegarde de leur emploi ? Je suis venu leur dire aujourd'hui que je soutenai l'idée d'un moratoire et que les députés communistes et du Front de gauche allaient oeuvrer contre les délocalisations à travers une taxe sur les productions délocalidées. J'espère qu'il sauront gagner ce moratoire et que la gauche oeuvre rapidement (dès le 7 mai ? puis dès le 18 juin, une fois les députés élus ?) pour les soutenir en actes.

 

commentaires

Haut de page