Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A propos d'écologie

par alainpagano 29 Mai 2012, 04:30

Présent à une initiative de France Nature Environnement, j'ai eu l'occasion d'intervenir sur les problématiques environnementales en débat.

 

La principale question en débat était la conciliation possible entre activité humaine et respect de la Nature. Je dois préciser ici que je suis maitre de conférences en écologie à l'université (d'Angers) et que je travaille professionnellement sur des problématiques de conservation de la biodiversité ... ainsi que sur des rénovations d'écosystèmes dégradés par l'Homme, mais rénovables par l'Homme !

 

On a souvent une vision très déformée, trop binaire, des problématiques écologiques avec l'Homme qui détruirait tout, et, si l'on voulait sauver la planète, il faudrait que l'activité humaine recule des milieux à protéger. Cette vision est vraiment trop schématique à mon gout.

 

Si l'Homme fait parfois (souvent) des dégats à la planète, mon point de vue (et j'y travaille concrètement)  est qu'il lui est souvent possible de réparer ses dégats. C'est utile, c'est indispensable, c'est générateur d'emplois verts, d'emploi de haute technicité... Ces emplois pour lesquels nous formons mes collègues universitaires et moi des étudiants à bac +3 ou Bac +5. Les compétences existent, utilisons les !

 

Par exemple, de nombreux étudiants que j'ai contribué à former travaillent lors d'aménagements urbains à des restaurations de zones humides, à des créations de mares, à des re-naturation de gravières en fin d'exploitation industrielles, de telle sorte que l'impact négatif des activités humaines est compensé par la création ou la rénovation de milieux qui permettent à la biodiversité d'être protégée.

 

Il a beaucoup été question du recul des terres agricoles et des espaces naturels. En réponse à une intervention du MEDEF qui vantait ses bonnes pratiques environnementales, j'ai quand même voulu revenir sur une question importante celle des friches industrielles. On n'arrête pas de construire de nouvelles zones industrielles, zones d'activité ... et pourtant, le chomage est à un niveau plus que préoccupant ! Cela signifie que dans beaucoup d'endroits, on laisse des friches industrielles en l'état, sans se préoccuper en rien de leur devenir. On doit se préoccuper de ré-industrialiser notre pays, en luttant contre les délocalisations. Il est possible de proposer des lois sur cette question ... mais aussi, dans le même temps, de re-naturer les friches industriielles, d'en refaire des espaces naturels ou agricoles. Et je pense pour ma part que cette responsabilité incombe aux patrons, être mieux controlé par l'Etat, et l'on devrait également légiférer sur cette question.

 

Mon intervention a soulevé l'intérêt d'un certain nombre de participants, qui ont une image souvent fausse d'un PCF qui serait peu préoccupé par les questions d'écologie. Le programme du Front de gauche montre que ce n'est pas le cas puisque nous mettons largement en avant ces questions. D'autre part, mon ami le député communiste André Chassaigne a été le promoteur d'un amendemant anti-OGm à l'assemblée. Nous avons de la suite dans les idées, et, oui, décidemment, de nombreux députés Front de gauche à l'assemblée, ce serait utile pour l'environnement

commentaires

Haut de page