Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Nostradamus et la présidentielle 2017

par Alain Pagano 7 Novembre 2016, 15:11

Ainsi, le PCF vient de faire un premier pas vers une candidature communiste à la présidentielle [plutôt que de soutenir Mélenchon, NDLR]. C'est ce que propose son instance nationale et qui sera tranché par le vote démocratique de ces adhérents fin novembre.

Et beaucoup, communistes ou non, dans le débat préalable au choix de faire leurs prédictions dignes d'un Nostradamus qui nous prédisait la fin du monde (on sait avec quelle justesse dans la prédiction !):

- "si vous présentez une candidature (PCF) de plus, vous apparaitrez comme les diviseurs de la gauche".

Je note que les media n'ont pas relayé ce discours. Et je n'ai pas vu encore l'ombre d'une personne lambda me reprocher la direction que nous commençons à emprunter.

- "si vous présentez un candidat de plus, cela ruinera votre discours sur le rassemblement".

Je note que les media n'ont pas relayé cette idée. Et quand on explique aux gens que l'on cotoie que notre candidat pourrait se retirer en cas de possibilité de rassemblement, cette démarche est appréciée et donne de l'écho à notre discours.

- "si vous vous présentez, vous ferez 1%, ce sera la fin du PCF". En bref, la fin du monde, prédiction de type Nostradamus.

Cette prédiction a été  relayée par quelques journalistes (peu précautionneux). Et on a envie d'y répondre: "vous écoutez trop la télévision, bonsoir". Ca fait 30 ans qu'on entend parler de la mort du PCF, et c'est un parti en profond renouvellement, qui se rajeunit beaucoup.

Qui connait le vote des français ? Personne. Qui a oublié que les sondages à 6 mois des présidentielles sont rarement les résultats de demain. L'histoire électorale est pleine de cas tels que Balladur président dans les sondages, candidat pitoyablement éliminé le jour des résultats. J'ai pleine confiance dans notre capacité à porter un discours mobilisateur.

Et si on arrêtait d'écouter les Nostradamus et qu'on parlait aux gens. De ce qui les motive, de ce qui motive les communistes à changer la société:

- la lutte contre le chômage

- la relance des salaires et notamment du SMIC à 1700€ nets (le PCF est le plus volontariste sur cette question)

- un plan d'urgence pour le climat (avec ferroutage et gratuité des transports en communs)

- le développement des services publics et des services au public

- la lutte contre la finance par la lutte contre l'évasion fiscale et la nationalisation des banques (entre autres)

- l'Europe, "on la change ... ou on la change", il n'y a pas d'autre option ...

D'autres propositions encore que nous allons porter à la présidentielle et aux législatives et qui sont de nature à réconcilier les français avec la chose publique et à faire mentir toutes les prédictions.

On s'y met ?

 

commentaires

Haut de page