Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Manifester massivement: un enjeu démocratique !

par Alain Pagano 22 Juin 2016, 13:12

Voici le communiqué commun à plusieurs partis politiques de gauche, auquel j'ai contribué.

Je vous invite à en prendre connaissance. Et à manifester demain et le 28 juin pour mettre fin à cette surdité du gouvernement porteuse de tous les dérapages y compris contre les libertés publiques avec la tentation de l'interdiction de manifestation. En vérité, le gouvernement vaciller et nous sommes au bord de la victoire avec le retrait de la loi El Khomri. Encore un effort !

A demain, j'espère !

Alain Pagano

Communiqué des organisations du Maine et Loire … signataires d’un appel national intitulé :

ATTAQUES CONTRE LES SYNDICATS, LE DROIT DE MANIFESTER ET LE DROIT DU TRAVAIL :

UNI-ES POUR DIRE NON

Depuis des semaines le gouvernement tente de discréditer la mobilisation sociale contre la loi El Khomri en fustigeant tout particulièrement la CGT et son leader Philippe Martinez, alors que sept syndicats (de salarié-es et de jeunes ) soutiennent le mouvement.

Bernard Cazeneuve puis Manuel Valls ont franchi un cap dangereux : les manifestant-es sont assimilé-es aux « casseurs » et les « casseurs » aux terroristes.

Nous condamnons les violences qui entravent la vie des citoyen-ne-s et attaquent le service hospitalier public, et qui sont d’ailleurs préjudiciables au mouvement social. Mais imputer cette violence aux organisateurs de la mobilisation est un mensonge : le maintien de l’ordre en marge des manifestations est de la responsabilité du gouvernement.

Aujourd’hui, pour la première fois depuis des décennies, un gouvernement a tenté d’interdire une manifestation syndicale (à Paris). C’est d’une extrême gravité pour les libertés publiques et la démocratie car ce gouvernement est aux abois : sans légitimité populaire ni parlementaire pour imposer sa loi, le gouvernement aura donc tout tenté : l’état d’urgence, le passage en force via l’article 49-3, la division comme la répression pour tenter de juguler le mouvement. Et maintenant nouveauté liberticide, l’interdiction de manifester comme potentiel moyen de faire taire les contestations.

Les organisations politiques signataires demandent à François Hollande et au gouvernement de faire respecter les libertés publiques, la démocratie, de cesser d’attaquer le mouvement syndical, le monde du travail, … et l’opinion publique majoritairement hostile au projet El Khomri !

Elles exigent le retrait de la Loi Travail, seule décision raisonnable à même de calmer les tensions sociales dont le gouvernement est le principal responsable. L’ouverture d’un vrai dialogue est indispensable pour écouter les propositions alternatives d’une autre politique, respectueuse des salarié-es et non guidée par les intérêts des grandes entreprises.

Refusant toute remise en cause du droit de manifester, les organisations signataires appellent à se mobiliser plus fortement encore aux côtés des syndicalistes lors des prochaines manifestations.

Nous appelons donc les citoyens, les travailleurs et les jeunes à manifester nombreux jeudi 23 à Angers à 10h30 place du Ralliement, à Cholet 10h30 place Travot et à Saumur 10h30 rue du Pont Fouchard.

Organisations politiques signataires en Maine et Loire : EELV, MRC, PCF, POI, NPA.

Retrait de la loi travail, respect des libertés publiques

commentaires

Haut de page