Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Béchu, licencieur et censeur

par Alain Pagano 25 Mai 2016, 07:44

Ainsi, les belles fables du conseil municipal se transforment en scenario d'horreur … massacre à la tronçonneuse !

A plusieurs reprises, j'ai dénoncé la rhétorique auto-glorificatrice de la majorité municipale vantant son budget à 3 sous, contenant de manière « historique » (si, si, du Capus dans le texte!!) les dépenses de personnel … Et je l'ai dénoncé pour le traduire en langage compréhensible par le commun des mortels angevins : le maire a décidé de supprimer des emplois à la Mairie. Pour des (mauvaises) raisons d'économie, doublé de vieux dogmes anti-fonctionnaires.

Mais, fonctionnaire ou pas, un emploi reste un emploi. Et ce n'est sûrement pas comme cela que le maire va inverser la courbe du chômage (mais en a-t-il l'intention?). D'autant qu'avec les coupes sévères dans le budget des associations et des maisons de quartier, d'autres suppressions d'emploi sont en cours dans ces structures.

Mr Béchu et sa majorité n'avaient pas annoncé ce programme destructeur aux Angevins ! J'ai demandé à Mr Béchu d'arrêter de penser comme le Medef. Visiblement, il ne m'a pas écouté puisqu'il vient de se comporter en patron autoritaire et suffisant en suspendant Thibault Dublanchet, un salarié de la Mairie pour délit d'opinion : Il a dit tout haut ce que beaucoup d'employés municipaux pensent sur les errements de la mairie en terme de gestion des ressources humaines et de pilotage des politiques menées.

Il n'y a pas d'avenir à gouverner la mairie par la peur et l'autoritarisme. J'appelle une fois encore Mr le maire à renoncer à ces suppressions d'emplois. Je l'invite à respecter la liberté d'expression. J'exprime tout mon soutien à Thibault Dublanchet et à ses collègues menacés dans leur emploi.

Angers, le 25 mai 2016.

Alain Pagano

Conseiller municipal.

commentaires

Haut de page