Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une gauche nouvelle émerge

par Alain Pagano 20 Mars 2015, 09:40

A 2 jours des élections départementales, il est encore temps de clarifier les enjeux pour nos concitoyens !

Par exemple, le vote FN est un vote contre productif pour les gens. Le FN applique des politiques anti-sociales. Quand il a le pouvoir, dans ses mairies, il interdit de cantine les enfants de chômeurs. Quand on sait le pouvoir énorme des départements dans le domaine social, élire des conseillers départementaux FN ce serait marquer contre son camp ! C’est se priver d’un département protecteur pour soi et les siens.

Voter pour la droite, c’est ne rien changer à la situation désastreuse de notre département. On sait ce qu’est capable de faire la droite départementale : politique évènementielle style Terra Botanica (100 m€ d’investissements tout de même, une paille !) = dette abyssale, augmentation des impôts, coupe dans les budgets sociaux.

On sait aussi ce qu’elle ne fera pas : investissement dans les transports en commun, politique sociale audacieuse … Elle prétexte un coma financier du département pour pratiquer l’austérité. Cela ne rendra pas le quotidien plus facile pour les Angevins, bien au contraire.

Ne pas voter, c’est s’interdire de prendre des mesures en faveur des gens. En revanche, voter pour le rassemblement pour une alternative à l’austérité (c’est le regroupement du PCF, de Nouvelle Donne, d’élus Divers gauche, de Génération Ecologie (dans un canton), d’EELV (dans 2 cantons), de personnalités du mouvement social, de citoyens, de jeunes), voter pour ce rassemblement donc c’est voter par exemple pour des mesures concrètes :

  • Le ticket Anjoubus plafonné à 1.90€ quelque soit la longueur du trajet.
  • Nous proposons également la gratuité des transports scolaires (comme l’on fait avant nous 19 départements).

Ces 2 mesures, c’est combiner une mesure sociale et écologique : soulager le pouvoir d’achat et favoriser les transports en commun, lutter contre le réchauffement climatique. Et ce sera financé par de nouvelles recettes : faire cotiser toutes les entreprises de + de 10 salariés du département au versement transport. C’est possible, c’est concret. C’est utile.

Voilà le genre de mesures qu’il faut faire connaitre à nos concitoyens pour les inciter à voter. Je pourrai parler également services publics de proximité, construction de logements sociaux, de crèches, travaux publics qui, au passage, créent de l’emploi dans le BTP…. Mais je ne voudrai pas être trop long !

Sur l’emploi, un petit mot tout de même pour dire que nous aurions besoin d’élus qui se battent pour le maintien de l’emploi : Technicolor, Ardoisières de Trélazé, et maintenant Thyssenkrupp… les élus communistes sont bien seuls à lutter contre les licenciements boursiers.

Le vote pour notre rassemblement c’est aussi un vote pour envoyer le signal au gouvernement qu’il est temps de mettre en place la feuille de route que les électeurs lui ont donné en 2012 … parmi laquelle figurait l’engagement de Hollande de prendre des mesures contre ces licenciements boursiers.

Le PS va vers une défaite annoncée. Elle est méritée au regard de la rupture du contrat passé avec les électeurs de gauche. Mais cette défaite ne sera pas satisfaisante si elle laisse place à un champ de ruines ou la droite et le FN s’empare de tous les pouvoirs.

Elle ne sera satisfaisante que si elle porte en germe une autre isssue, l’émergence d’une alternative de gauche, d’une alternative aux politiques austéritaires. Toutes les voix qui se porteront sur nos candidats seront autant d’amplificateurs de ce message pour le rendre audible et crédible. C’est ce que nous travaillons à l’échelle de notre département. Comme une contribution à ce mouvement national qui est en train de se construire.

Tout ce que nous semons à l’occasion de ses élections peut germer demain comme des promesses d’avenir. Nous y travaillons confiant. Vous pouvez y contribuer en votant pour les candidats du Rassemblement pour une alternative à l'austérité.

Nous comptons sur vous.

commentaires

Haut de page