Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Une drôle de rentrée politique !

par Alain Pagano 9 Septembre 2014, 14:17

On vit une drôle de rentrée politique. Marqué par un pourrissement toujours plus marqué de la Ve République, ces institutions, du personnel politique en général. L'affaire Thévenoud renforce l'idée du "tous pourris".


Et pourtant…
La majorité des élus (conseillers municipaux) ne perçoit pas un centime d'indemnité et son engagement est bénévole. Pour ceux qui perçoivent une indemnité, au PCF on a un principe, pour rester des citoyens "ordinaires", on reverse l'intégralité de nos indemnités d'élus au PCF. Cela a 2 vertus : on sait que l'on s'enrichit pas à faire de la politique, et on contribue au financement de notre parti politique.

Pour ma part, je tiens à préciser que, personnellement, je paye mes impôts comme tout le monde et que je reverse ce que je perçois en intégralité au PCF.


Une autre raison du discrédit de la classe politique c'est la non tenue des promesses électorales. Je suis un nostalgique de la politique des années 80 où il y avait un débat communiste – capitaliste, idées contre idées, projet de société contre projet de société et un peu plus de sincérité dans le débat. Il y a besoin que les politiques mettent en conformité ce qu'ils disent et ce qu'ils font !


Une autre raison du discrédit la classe politique c'est le sentiment que gauche et droite c'est pareil. Et pourtant c'est différent. On a élu un gouvernement de gauche qui mène une politique très droitière. Pour paraphraser une pub connue: Ça a l'étiquette d'un gouvernement de gauche, ça a l'odeur d'un gouvernement de gauche, ça a la composition d'un gouvernement de gauche mais ça ne fait pas une politique de gauche !

Cette politique droitière déstabilise avant tout les militants du parti socialiste, ces sympathisants, et de nombreux électeurs de gauche nous disent leur désarroi, leur colère, leur volonté d'autre chose.
Le parti communiste ne se résout pas à les laisser sombrer dans la morosité : il y a une alternative à l'austérité, une politique de gauche est possible. Et nous tendons la main à tous ceux qui veulent contribuer à la faire émerger.


Cet autre politique pourrait par exemple :
s'attaquer au coût du capital (le coût du travail c'est seulement 150 milliards d'euros par an quand les dividendes représentent environ 300 milliards) en taxant plus fortement les dividendes
– qu'on légifère enfin contre les délocalisations et les licenciements boursiers et qu'on assure une production industrielle de proximité qui assure à la fois des emplois et le respect de la planète en développant les circuits courts.

- qu'on mène une politique de relèvement des salaires et pensions qui favorisent le pouvoir d'achat, la demande, et relance une croissance par la consommation
– qu'on crée des emplois dans les services publics immédiatement, service public qui est le patrimoine de ceux qui n'ont rien.

Nous ne nous inscrivons pas dans la préparation 2017 : on veut le changement, dès maintenant, sans attendre. Avec le front gauche nous allons tendre la main aux verts aux socialistes frondeurs ou non pour construire une nouvelle majorité et travailler sans attendre des propositions alternatives à la politique menée actuellement. Ce rassemblement, nous allons le donner à voir de la fête de l'humanité nationale ou notre département sera représenté et/ou toute la gauche politique sera présente et débattra.

Quand je disais que nombreux à gauche sont ceux qui s'intéressent à ce que dit et fait le parti communiste, les chiffres le prouvent: 2 cars partent du département et plus de 200 personnes ont d'ores et déjà réservé leur billet pour la fête contre 130 l'an dernier.

Il est encore possible de réserver sa place dans le car qui par d'Angers samedi matin à 4h45 (rendez-vous au 1 bd Gaston Birgé) et/ou de réserver sa vignette pour l'entrée à la fête en téléphonant au PCF au 02 41 43 73 33 ou en envoyant un mail à l'adresse suivante pcf49@orange.fr

Par ailleurs nous prendrons après la fête de l'humanité une initiative départementale rassemblant très largement la gauche pour donner à voir ce rassemblement. Le contact est d'ores et déjà pris avec des Verts et des militants socialistes

commentaires

Haut de page