Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Second tour des municipales : déclaration du PCF

par Alain Pagano 31 Mars 2014, 09:11

Le second tour des élections municipales acte indéniablement la
poursuite de la mobilisation de la droite avec des victoires
significatives. La politique du gouvernement a démobilisé l'électorat de
gauche plongé dans la déception et le désarroi. Le Parti socialiste perd
de nombreuses villes, parmi elles des terres historiques de la gauche.
Le Front national, largement surreprésenté dans le débat
politico-médiatique, gagne quelques villes, bien trop, majoritairement
sur la droite.


Dans ce contexte et après avoir fait élire 94 maires de villes de + de
3500 habitants au premier tour, le Parti communiste français n'est pas
épargné par les gains de la droite, eux-mêmes alimentés par des
transferts d'électeurs venus du Front national. Le PCF enregistre des
pertes dans plusieurs départements. C'est une bien mauvaise nouvelle
pour les populations qui se retrouvent ainsi privées de boucliers locaux
contre l'austérité. Pour autant, le Parti communiste français reste le
troisième réseau national de maires, conserve des villes importantes et
gagne Aubervilliers, Montreuil et Thiers.


Le bilan à tirer à chaud de ces élections municipales est l'urgence
absolue de changer de politique, à commencer par le pacte de «
irresponsabilité » dicté par le MEDEF et la commission européenne. Ce
pacte est totalement étranger aux valeurs de la gauche et du monde du
travail, il est l'expression de la dérive politique du gouvernement qui
conduit aux résultats de ce scrutin municipal. Sans changement
politique, le remaniement ministériel sera totalement hors sujet pour le
peuple et le pays.


D'ores et déjà le PCF et le Front de gauche organisent une riposte à la
droite pour un changement de cap à gauche. Ils donnent rendez-vous le 12
avril prochain dans la rue pour un sursaut politique à toutes les forces
progressistes et à tous celles et ceux qui ont le cœur à gauche. Le
Parti communiste français et le Front de gauche vont engager toute leur
énergie et leurs forces dans la campagne européenne à venir, notamment
dans le combat contre le grand marché transatlantique pour stopper net
l'avancée de la droite et offrir une réelle alternative à gauche.


Parti communiste français


Paris, le 30 mars 2014.

commentaires

Haut de page